L’infographie du lundi : la finance responsable, combien de divisions ?

Photo Davide Ragusa sur Unsplash

C’est lundi, c’est ravioli.

Sur notre blog, le lundi, c’est le jour de l’infographie.

Parce qu’une bonne illustration permet de comprendre des concepts parfois plus difficiles à expliquer avec des mots.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’appétit des épargnants français pour les produits de finance responsable, alors que la Semaine de la Finance Responsable va avoir lieu du 26 septembre au 4 octobre sur le thème de la biodiversité.

A Pierre Laval qui lui demandait en 1935 de respecter les libertés religieuses en Union Soviétique, Staline aurait répondu : « Le Pape, combien de divisions ? »

Alors qu’on entend de plus en plus parler de finance responsable, combien de divisions la finance responsable peut-elle aligner dans le grand public en France ?

Le quotidien Les Echos nous a récemment fourni la réponse dans un article de Samir Touzani : pas beaucoup.

Selon une enquête pour le Forum pour l’Investissement Responsable (FIR) et Vigeo Eiris1, 5% seulement des Français détenant un produit financier ont investi dans un fonds socialement responsable.

Seulement 10% de l’ensemble des Français connaît l’investissement socialement responsable. Parmi les personnes détenant au moins un produit financier, le degré de connaissance est à peine meilleur : 11%.

Pour cette dernière population, on suppose que les 5% détenant un fonds socialement responsable font partie des 11% qui connaissent l’ISR. Ca fait donc un taux de passage à l’acte élevé (45%).

Mais 5%, c’est très peu.

Et pourtant, les Français se préoccupent des impacts environnementaux et sociaux de leurs décisions de placements : c’est un critère important pour 60% d’entre eux (et pour 61% de ceux qui détiennent au moins un produit de placement).

Mais pour passer à l’acte, encore faut-il connaître l’existence des fonds socialement responsable.

Avant l’édition 2019 du sondage, 37% du total des Français avait déjà entendu parler de l’Investissement Socialement Responsable (33% en 2018). Parmi les personnes détenant au moins un produit de placement, le taux s’élevait à 39% (35% en 2018).

Quant aux réseaux bancaires ou aux conseillers financiers, proposent-ils à leurs clients des produits de finance responsable ? Encore raté : ils en ont proposé à seulement 6% des Français. Si ce taux est en progression depuis 2013 (il n’était alors que de 3%), il reste très faible.

Et pourtant, quand on demande aux personnes possédant au moins un
produit d’épargne qui pourrait le mieux les informer sur l’investissement socialement responsable, ce sont les réseaux bancaires et les conseillers qui arrivent largement en tête : 55% des répondants les mentionnent.

Suivent très loin derrière les ONG2 et les associations de consommateurs, mentionnées par 11% des répondants, puis les médias mentionnés par 10% des répondants.

Il me semble que les réseaux bancaires sont absolument incapables d’expliquer et de vendre des produits de finance responsable3.

Il reste donc aux conseillers financiers non affiliés à un réseau bancaire ou à une compagnie d’assurance à faire un énorme effort d’apprentissage pour comprendre ces produits, et de pédagogie pour les expliquer à leurs clients.

La demande est là, il va falloir y répondre.

Et il va surtout falloir apprendre à trier le bon graie de l’ivraie au sein d’une offre de plus en plus riche4 et variée : la quasi totalité des sociétés de gestion est en train de se découvrir un irrésistible penchant pour l’ISR dont il va bien falloir évaluer la sincérité et le sérieux.

L’article de Samir Touzani, Epargne responsable : Les Français conquis en théorie, pas en pratique, est accessible sur le site des Echos.

  1. Sondage Ifop les Français et la Finance Responsable. L’enquête nationale annuelle a été conduite en ligne du 26 au 28 août 2019 auprès de 1006 Français. Après un premier filtre, les questions relatives à l’investissement socialement responsable (ISR) ont été posées uniquement aux personnes détenant au moins un produit financier, soit à 82% de l’échantillon initial.
  2. Je me demande bien ce qu’elles viennent faire ici.
  3. Comme ils sont à mes yeux incapables de vendre n’importe quel produit de placement à risque.
  4. Morningstar dénombrait 2230 fonds de finance responsable en Europe à fin juin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *